View Single Post
Old 06-02-2015, 08:56 AM   #4
vice-versa
whippet addict
vice-versa ought to be getting tired of karma fortunes by now.vice-versa ought to be getting tired of karma fortunes by now.vice-versa ought to be getting tired of karma fortunes by now.vice-versa ought to be getting tired of karma fortunes by now.vice-versa ought to be getting tired of karma fortunes by now.vice-versa ought to be getting tired of karma fortunes by now.vice-versa ought to be getting tired of karma fortunes by now.vice-versa ought to be getting tired of karma fortunes by now.vice-versa ought to be getting tired of karma fortunes by now.vice-versa ought to be getting tired of karma fortunes by now.vice-versa ought to be getting tired of karma fortunes by now.
 
vice-versa's Avatar
 
Posts: 369
Karma: 689884
Join Date: Dec 2011
Location: France, Normandy, Gisors
Device: kobo Touch, Kobo Glo, Kobo Aura 6", Kobo Glo HD, Kobo Aura One
J'ai lu les rois maudits (2 ou 3 fois, je ne sais plus). J'ai adoré, même si ma relecture récente m'a fait trouver parfois des lourdeurs, des partis-pris ou des omissions dans certains passages (que je n'avais pas souvenir d'avoir relevés lors de ma première, ou seconde lecture).

Pour la "série" de Ken Follet (les pilliers de la terre, un monde sans fin), on est dans un style légèrement décalé, à mon avis.

Dans les rois maudits, on suit une dynastie avec tout le rocambolesque qui pourrait faire croire qu'il n'y a rien d'historique là-dedans (ce qui est faux). Dans la série de Ken Follet, si on a un contexte historique vrai, l'histoire est un roman et on ne suit pas des personnages ayant réellement existé. J'ai aimé les deux, peut-être plus la série de Ken Follet d'ailleurs que les rois maudits (j'ai lu Ken Follet en anglais, les rois maudits en français).

Si vous aimez le genre roman historique, je vous recommande également la série "Fortunes de France" de Robert Merle qui commence au début des guerres de religion et qui se termine durant le règne de Louis XIV. L'arrière-plan historique est solide également, même si le(s) personnage(s) principal(aux) est(sont) fictif(s).

Je viens de démarrer dans le même style la série des "Louis Fronsac" de Jean d'Aillon et ça me plaît assez pour le moment (j'en suis au livre 3/11). Fin du règne de Louis XIII, règne de Louis XIV. Le fond historique semble solide (voire même parfois l'histoire semble prétexte à une explication sur la vie quotidienne de cette époque).

Ce qui est intéressant à noter c'est que chaque auteur prend parti pour/contre les "grands" de l'époque. Ainsi Louis XIII est plutôt un "bon roi" dans la série de Robert Merle, tandis qu'il n'est qu'un personnage indécis et soupe au lait dans la série de d'Aillon. Chez Merle, c'est lui qui tire les ficelles, tandis que chez d'Aillon, c'est Richelieu qui tient les rênes.

Je suis également tentée par la série des "Nicolas Le Floch" de Jean François Parot (époque postérieure : XVIII° siècle). Pour le moment je ne cherche pas vraiment car j'ai encore de la lecture, mais il faut que je voie si la collection est dispo en ebook car si je recommence à acheter des livres "papier" (autre que "beaux livres" ou livres anciens) mon cher et tendre va hurler (y a plus de place qu'il dit ) Edit : je viens de regarder sur le site de Kobo : toute la série est dispo en ebook

Pour revenir à une époque plus médiévale, je vous recommande "la chambre des dames" (bien qu'un peu "fleur bleue") de Jeanne Bourin, XIII° siècle.

Evidemment si vous aimez le genre "whodunit" médiéval, je vous recommande la série des "frère Cadfael" que j'ai (re) lu en anglais récemment, même si, en fin de série, j'avais vraiment du mal à finir : c'est un peu trop le même schéma à chaque livre : un gentil jeune sympathique que tout accuse, mais que Cadfael "prend sous aile" et finalement tout est bien qui finit bien (par un mariage généralement), le(s) méchant(s) est(sont ) punis et le(s) gentil(s) récompensé(s) et reconnu(s). Cette série se passe durant le conflit entre le roi Etienne et l'emperesse Mathilde (XII° sièble) à la frontière anglo-galloise. Le "fond historique" est correct et les personnages sympathiques (d'ailleurs le prieur Robert et son "sbire" Jérôme, bien que pas particulièrement "sympathiques" sont plus humains et moins gratuitement "méchants" dans les livres que dans la série télé correspondante, enfin à mon avis).

Last edited by vice-versa; 06-02-2015 at 09:02 AM.
vice-versa is offline   Reply With Quote