View Single Post
Old 02-21-2014, 09:54 AM   #251
roger64
Wizard
roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.
 
Posts: 2,302
Karma: 2385865
Join Date: Jan 2009
Device: Kindle PW3 (wifi)
À propos de l'éditeur de calibre

Le développement de l'éditeur de calibre a été ultra-rapide. Ce n'est pas un plug-in mais une fonction à part entière de calibre, soutenue personnellement par Kovid Goyal. Actuellement (v. 1.2.4), cet éditeur a déjà repris les fonctions essentielles de Sigil, à l'exception des recherches et clips sauvegardés et du correcteur orthographique - très pratiques d'ailleurs.

L'éditeur de calibre a même pris un net avantage sur plusieurs points: recherche et installation de polices et création de sous-ensembles ("subsets"), fonctions de comparaison entre deux versions d'un même EPUB ("compare"), fonction de vérification ("check") et d'embellissement du code ("beautify") très pointues, possibilité de créer des "points de contrôle" pour revenir en arrière au cas où, et une extraordinaire insertion de caractères spéciaux qui dépasse tout ce que j'ai pu voir dans ce domaine.

Il fonctionne de façon indépendante. Sur Linux je le lance avec un clic droit "ouvrir avec...".

Précautions d'emploi:

Si vous avez l'habitude de travailler avec Sigil, évitez de mélanger les deux éditeurs pour des questions d'entités (nommées et chiffrées - "numbered"), essentiellement les nbsp (espaces insécables) et nnbsp (espaces fines), au moins pour ceux qui emploient ces dernières. Ces entités sont rendues de façon différentes sur l'éditeur de calibre: celui-ci fait appel à l'unicode hexadécimal et fait donc abstraction du DOCTYPE requis pour les entités nommées utilisées par Sigil. Ce dernier, soit recrée automatiquement les nbsp nommées classiques puis proteste contre le manque de DOCTYPE (v. 0.7.3) soit ne reconnait tout simplement pas les entités créées par calibre (v. 0.7.4).

Voici comment Kovid Goyal explique aujourd'hui son choix:

Quote:
Unicode characters work in every single place that entities work. Both unicode characters and entities require a declaration in the header. The DOCTYPE in the case of named entities and the character encoding in the case of unicode characters.

The DOCTYPE is an absolute requirement in order to use named entities in XHTML, while the character encoding is not, since the default encoding for XHTML is UTF-8 when undeclared, which is the encoding the calibre editor uses.

Therefore, named entities are actually *less* likely to work than unicode characters.
Une règle simple: si vous avez absolument besoin des deux éditeurs (puisque leurs fonctions ne se recoupent pas encore à 100%), commencez votre travail avec Sigil et finissez avec l'éditeur de calibre.

Last edited by roger64; 02-21-2014 at 10:20 AM.
roger64 is offline   Reply With Quote