Thread: iPad
View Single Post
Old 05-10-2010, 07:15 PM   #55
VincentB
Member
VincentB began at the beginning.
 
Posts: 15
Karma: 10
Join Date: Feb 2009
Location: Paris
Device: sony prs
Bon, en tant qu'heureux possesseur d'un iPad depuis une vingtaine de jours (depuis lequel je tape ces mots d'ailleurs), et en tant aussi que possesseur d'un sony Prs 550, je me permets de faire quelques petites remarques.

D'abord l'engin est extraordinaire. Beau comme tout ce qu'Apple fait depuis maintenant assez longtemps, et extraordinairement plaisant d'utilisation. Naviguer sur Internet est un plaisir incomparable avec un iPad.

Ensuite l'écran est éclairé a priori en fonction de la luminosité ambiante ce qui permet de ne pas trop s'abimer les yeux. D'ailleurs à ce sujet crucial, concernant la comparaison avec l'e-ink, il y a une chose qu'il faut bien prendre en compte me semble-t-il, c'est le fait que malgré le progrès incontestable que constitue l'encre électronique le résultat actuel n'est pas encore équivalent à 100% au confort d'un livre papier, surtout s'il s'agit d'un modèle à écran tactile. La comparaison avec la fatigue oculaire produite par l'écran électronique de l'ipad est donc au final moins défavorable que prévu à l'ipad, et à titre personnel je dois dire que sur la longueur cela reste supportable.

Il y a surtout une chose qu'il faut prendre en compte c'est le plaisir extraordinaire que procure l'application ibooks d'Apple. Avec elle la lecture acquiert un plaisir esthétique nouveau. Tourner les pages virtuelles du bouquin est un vrai régal, soit en le faisant "à l'ancienne" en tournant la page à la main en perdant du coin à droite, soit en posant simplement son doigt pour un défilement plus rapide sur l'écran à droite pour avancer a gauche pour reculer.
Ce qui est surtout incroyablement agréable et confortable c'est la bibliothèque de l'application ibooks dans laquelle on peut ranger ses propres livres. En utilisant Calibre je me suis fait une bibliothèque personnelle de livres scannés avec leur couverture prise sur Internet. Le résultat est vraiment agréable et pour le coup sans comparaison avec la terne bibliothèque de mon pauvre sony Prs, qui fait bien pâle en comparaison!
De même avec une application gratuite comme cloudreaders on peut rentrer et consulter autant de pdf que l'on veut, difficile de dire mieux.

Surtout il y a d'autres choses auxquelles nous utilisateurs de liseuses nous faisons attention et qui se retrouvent dans l'ipad, de manière remarquable. Par exemple la possibilité essentielle à mes yeux - et qui m'avait fait ne pas acheter malgré ses qualités le cybook gen3 - d'accéder immédiatement dés qu'on le désire à un livre, sans temps de latence inutile. Or, comme l'ipad fonctionne sur le même système que l'iPhone, le résultat est immédiat, il suffit de presser le bouton "home" et on y est aussitôt.
Autre point important : l'autonomie. Sur l'ipad elle est bonne, même excellente si on ne fait que de la lecture. Emporter son iPad rechargé pour la journée ou même le week-end (sans trop aller sur Internet dans ce cas!) ne pose aucun problème. Et comme l'ipad est idéalement fait pour être posé sur un dock qui le recharge quand on ne l'utilise pas, il est clair que quelqu'un qui en aurait un usage purement sédentaire, at home, ne se poserait jamais la question de l'autonomie. Rappelons qu'en veille un iPad rechargé tient un mois...

Autre question : le poids. En effet l'ipad n'est pas fait pour être tenu à bout de bras, mais un livre non plus d'ailleurs. Calé sur une cuisse il ne pose aucun problème et en mode lecture il m'a semblé jusqu'à présent que cette question était secondaire. Mais il est vrai que cent grammes de mieux seraient encore plus appréciable pour le transport.

N'oublions pas également que l'ipad en tant que liseuse permet de feuilleter autant les livres classiques que les BD, d'une manière incomparable, et aussi les quotidiens. Depuis que je l'ai je n'achète plus jamais Le Monde sous forme papier, gagnant ainsi en argent, puisque l'édition électronique est moitié moins chère et en facilitation de consultation (tous ses numéros emportables partout, stockés sur son disque dur).

Bref, quoi que l'on pense de l'ipad par ailleurs et qui n'est pas faux (son prix, son absence d'ouverture au niveau matériel comme l'absence de webcam ou de prise USB) il me semble évident que l'utilisation des tablettes en tant que liseuses est incontournable, et que leur adoption massive est inéluctable. La plupart d'entre nous lirons demain l'ensemble de nos documents papier sur ce type de machine, et il vaut mieux le comprendre dès maintenant, que ce soit sur l'ipad ou un autre concurrent, peut-être, si ces projets ne restent pas à l'état de chimères, sur les tablettes tant attendues marriant l'e-ink et l'affichage électronique.
VincentB is offline   Reply With Quote