View Single Post
Old 12-09-2009, 05:34 AM   #5
FlorenceArt
High Priestess
FlorenceArt ought to be getting tired of karma fortunes by now.FlorenceArt ought to be getting tired of karma fortunes by now.FlorenceArt ought to be getting tired of karma fortunes by now.FlorenceArt ought to be getting tired of karma fortunes by now.FlorenceArt ought to be getting tired of karma fortunes by now.FlorenceArt ought to be getting tired of karma fortunes by now.FlorenceArt ought to be getting tired of karma fortunes by now.FlorenceArt ought to be getting tired of karma fortunes by now.FlorenceArt ought to be getting tired of karma fortunes by now.FlorenceArt ought to be getting tired of karma fortunes by now.FlorenceArt ought to be getting tired of karma fortunes by now.
 
FlorenceArt's Avatar
 
Posts: 5,534
Karma: 2290913
Join Date: Jul 2008
Location: Montreuil sous bois, France
Device: iPad Air, iPhone 4S
Quote:
Originally Posted by Thierry709 View Post
En somme, un des arguments de Eco en faveur du livre papier, ce sont une petite série de considérations qui fleurent (bon ??? ) le combat d'arrière-garde, du type : la tablette de lecture n'a pas d'autonomie, elle est dépendante de l'électricité, et sur une île déserte...., bla, bla, bla......
Je ne vois pas où est la charge contre le livre électronique, au contraire il en dit du bien. Il dit également que le livre papier ne disparaîtra pas, et j'espère qu'il a raison. Nous avons besoin des deux à mon avis. Je ne vois pas pourquoi il faudrait absolument que le livre papier disparaisse pour satisfaire les amoureux de la technologie. Ce qui est idiot, c'est de dire que l'un est supérieur à l'autre. Ils ont tous les deux des avantages et des inconvénients.

L'inconvénient principal du livre électronique c'est sa dépendance vis-à-vis de toute une infrastructure technologique, matérielle et logicielle, laquelle infrastructure évolue très vite. Plus le manque de recul sur la durabilité des supports matériels, bien sûr. Dans l'état actuel de la technologie et de nos connaissances, Eco a raison de dire qu'on ne sait pas combien de temps on sera capable de conserver et de lire les livres électroniques.

Je suppose qu'il y a eu dans l'histoire de l'humanité bien plus de textes perdus que de textes qui nous sont parvenus, ce n'est pas une nouveauté que les textes disparaissent avec les civilisations qui les ont créés. Mais il me semble que les conditions pour que dans 3000 ans quelqu'un soit capable de lire un de nos livres électronique seront beaucoup plus difficiles à réunir que pour un papyrus, un parchemin ou un livre imprimé.

Je n'ai pas encore lu tout l'entretien mais je confirme que j'aime bien la façon de penser d'Umberto Eco. Voir par exemple ce passage :

Quote:
Je suis fasciné par l'erreur, les sciences occultes et les idées fausses ; ma collection d'ouvrages rares est d'ailleurs construite autour de ce thème. Je vous garantis qu'il y a autant de bêtises dans les livres qu'ailleurs.
Je crois d'ailleurs que c'est cette fascination d'Eco pour la recherche de la vérité à travers les erreurs que j'aime autant ses livres. En particulier L'île du jour d'avant

Last edited by FlorenceArt; 12-09-2009 at 05:37 AM.
FlorenceArt is offline   Reply With Quote