View Single Post
Old 05-08-2009, 05:45 AM   #1
roger64
Wizard
roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.
 
Posts: 1,450
Karma: 846401
Join Date: Jan 2009
Device: KoboGlo
L'évolution du catalogue de "La Pléiade"

Un article que je vous fais partager à ce sujet:
ici http://lettres.blogs.liberation.fr/s...1-un-zazo.html
avec un extrait

08/04/2009
Un zazou dans la Pléiade

La Bibliothèque de la Pléiade, c’est la Rolex de l’édition. Si, à cinquante ans, tu n’en as pas un mur entier, tu peux te dire que tu as raté ta vie !

J’en ai plusieurs, pas pour la frime. Quand je consulte le catalogue annuel de la collection, j’y remarque à chaque fois des disparitions. Ainsi, dans celui de 2008, exeunt («sont partis» en latin!): d’Aubigné, Boileau, Casanova (3 tomes), Constant, Courier, Cros-Corbièree, Leskov, Malherbe, Monluc, Polybe, Romanciers du XVIIIe siècle. Certains volumes sont «indisponibles provisoirement», ce qui laisse un mince espoir de retrouver les Conteurs français du XVIe siècle, les romans de Fielding ou le Théâtre du XVIIIe.

Je constate que les disparus sont de vrais classiques. Ils ont été remplacés par des écrivains surfaits. Yourcenar, Char, Gracq, Supervielle, ne me consoleront pas d’avoir perdu Monluc et d’Aubigné, deux fortes têtes, le catho et le parpaillot.


Faut-il pleurer? Les auteurs retirés du catalogue de La Pléiade sont désormais facilement accessibles grâce à l'édition numérique du domaine public (Polybe mais aussi Tite-Live, Tacite, Procope etc...je n'ai pas tout vérifié).

L'évolution du catalogue de "La Pléiade" vers des écrivains qui ne sont pas encore dans le domaine public ne fait que refléter l'évolution de l'offre en général. Quand la culture se généralise, elle n'est plus élitiste...Ceci explique cela.

Quel membre de MobileRead se devouera pour consoler ce malheureux qui pourtant, n'a pas raté sa vie...
roger64 is offline   Reply With Quote