View Single Post
Old 03-19-2009, 10:48 PM   #8
roger64
Wizard
roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.
 
Posts: 1,444
Karma: 846401
Join Date: Jan 2009
Device: KoboGlo
En ce qui concerne la FNAC, j'avais lu qu'elle cherchait à promouvoir les ebooks avec des "remises" de 10 à 15% sur le prix des éditions papier. Cette soi-disant "remise" est une présentation fallacieuse. De plus, elle est bien trop faible pour conquérir un marché. Elle permet juste de s'y tremper les pieds. Il n'est pas surprenant qu'elle ne rencontre qu'un succès bien tiède qui n'augure en rien de l'avenir.
http://www.lepost.fr/article/2008/09...programme.html

Il y a certes pour les liseuses de fortes tentations pour imposer les formats fermés et protégés si possible à coup d'accords d'exclusivité comme le fait Amazon avec la fabuleuse pompe à phynances du Kindle. Je suis persuadé qu'ils ne s'imposeront pas et qu'à moyen terme les formats ouverts triompheront -et que même les DRM passeront à la trappe-, comme cela se produit aujourd'hui pour les mp3.

Voici ce que disait, il y a déjà un an Theodore T'so, un des gourous du kernel Linux en recommandant vivement le PRS-505 pour son interopérabilité.
http://thunk.org/tytso/blog/2008/01/...rs-505-reader/

Le marché du numérique passera à mon avis par deux phases. D'abord créer un public, une masse critique, c'est à dire une communauté de lecteurs passionnés en les attirant avec une offre attractive et gratuite d'oeuvres dans le domaine public.

Ce n'est qu'ensuite que l'on pourra tenter ce nouveau public en rajoutant des oeuvres aux prix soigneusement étudiés sans jamais le rendre prisonnier de formats fermés. C'est à mon avis une démarche d'avenir. J'y ai adhéré.

Nota : j'ajoute que si ma situation géographique ne me laisse guère que ce choix (au détriment de toute offre "papier"), il est tout à fait en accord avec mon intérêt pour les logiciels libres.

Last edited by roger64; 03-20-2009 at 12:21 AM.
roger64 is offline   Reply With Quote