View Single Post
Old 03-19-2009, 06:11 AM   #4
markus_leicht
Connoisseur
markus_leicht is on a distinguished road
 
markus_leicht's Avatar
 
Posts: 59
Karma: 60
Join Date: Sep 2008
Location: Lyon
Device: Aucun
Le prix unique du livre n'a jamais été un problème. Il a permis aux petites librairies de ne pas disparaître complètement, face aux gros.

Dans un futur plus ou moins proche ce prix unique disparaîtra. Pour la bonne raison que les gros vendeurs de livres papier n'existeront plus. Aux USA la disparition des grosses chaînes s'annonce. Borders à licencié depuis juin 30% de ses employés et Virgin qui avait 23 magasins aux USA, n'en a plus que 6 et le dernier fermera à la fin de l'été.

Il faut savoir que le prix des ebooks n'est en rien lié au prix des bouquins papiers. Et que le prix unique n'influe en rien sur le prix des ebooks. Aux éditions Eons, mon roman Péronnik l'idiot est vendu 9,40€ en papier et 2,30€ en ebook. Les gros éditeurs sont souvent trop gourmands et surtout ont la trouille de ne pas s'y retrouver avec les ebooks. Mais ils seront économiquement obligés de changer d'attitude.

En 2008 le livre (tout confondu) a réalisé en France le même chiffre qu'en 2007. Ce qui veut dire qu'il a reculé, compte tenu de l'inflation. C'est la première fois que ça arrive. Aux USA il a connu un recul de 3% (toujours sans tenir compte de l'inflation). Ces chiffres incluent la vente des ebooks.
markus_leicht is offline   Reply With Quote