Thread: Ebookwise 1150
View Single Post
Old 01-04-2009, 04:46 PM   #15
Coolmicro
Groupie
Coolmicro will become famous soon enoughCoolmicro will become famous soon enoughCoolmicro will become famous soon enoughCoolmicro will become famous soon enoughCoolmicro will become famous soon enoughCoolmicro will become famous soon enough
 
Coolmicro's Avatar
 
Posts: 195
Karma: 542
Join Date: Jul 2008
Device: Tablette android SmartQ T7 - Nook Touch - Pocketbook 602
@ Zelda

Concernant Book Designer, ce n'est pas la première fois que j'entends ce mauvais son de cloche: Fred, qui fait tous les ebooks au format eReader de notre site avec un logiciel qu'il a programmé, m'a dit pis que pendre de BD... Personnellement, je me méfie toujours des logiciels qui veulent convertir tout en tout, je ne les utilise qu'en dernier recours.

Pour autant, je ne suis pas du tout d'accord avec ta manière de voir le format ePub. Même si c'est le format d'ebook de l'avenir, j'en suis d'accord, je pense que c'est plutôt une mauvaise base pour convertir vers d'autres formats ebook, justement parce qu'il est assez différent dans sa conception et ses exigences, puisque c'est le premier format ebook qui ne considère pas le contenu du livre comme un flux unique de texte auquel on applique des balises diverses.

Pour le format Mobipocket, le mieux est toujours de partir du format HTML (ou du format doc Word, mais je préfère convertir mon flux Word en HTML moi-même, avec Word, puis utiliser ce flux pour construire l'ebook Mobipocket). Pour les formats LRF (Sony propriétaire) et IMP, le format Mobipocket est lui même une excellente base de travail, car ils sont très proches finalement. Pour le format eReader, il faut partir du format RTF, obtenu (pour nos ebooks) à partir du format doc Word. Je précise que, lorsque je parle du format doc Word, cela n'implique pas d'utiliser Word, puisque OO reconnaît parfaitement ce format, et que par ailleurs, vous pouvez tout à fait partir d'une document OO odt pour obtenir du HTML ou du RTF. Je voulais simplement souligner que le format source le meilleur sera toujours un format traitement de texte, et non un format ebook.

Pour en revenir au format epub, il faut aussi être conscient, au delà de ses possibilités pour l'avenir, de ses limitations dramatiques pour le présent...

Au niveau lecture, il n'y a que 2 logiciels qui lisent vraiment l'epub, de manière "correcte":
1. Stanza : je n'ai pas d'iphone, mais tout le monde me dit que ce logiciel est parfait, y compris pour l'epub; donc, acte.
2. Adobe digital edition, sur PC et sur le Sony Reader: Adobe n'a même pas été capable de faire en sorte que la justification soit gérée (au contraire de Stanza), trop occupés avec leur connerie de DRM. Je fais partie de ceux, et je suis loin d'être le seul, qui refuse de lire un livre non justifié. C'est une des raisons pour laquelle nous continuons à produire du format lrf sur notre site...

Pour élaborer les ebooks:
* Il n'y a aucune solution hors ligne convaincante. Même Calibre, excellent pour le format lrf, donne des résultats peu convaincants pour le format epub. En plus, le format epub ayant des spécifications assez rigides, il est assez difficile de retoucher un epub produit par Calibre Il faudrait que Calibre permette de définir le statut des niveaux H1, H2, H3, etc par rapport aux Parties, Chapitres et Sections de l'epub, pour qu'il devienne vraiment utilisable. Il faudrait aussi qu'on puisse utiliser plusieurs flux pour produire un ebook (pour le moment, il est orienté conversion d'un ebook unique, et non élaboration d'un ebook à partir de flux).
* Il y a évidemment la solution en ligne de Feedbooks, seule solution techniquement convaincante, qui produit un epub parfait. C'est celle là que j'ai commencé à utiliser, par exemple pour le roman policier d'Hervé Jubert (http://www.ebooksgratuits.com/ebooks...Jubert_Herv%E9) que nous avons publié. Mais... :
- C'est en ligne, justement, et une bonne solution hors-ligne resterait plus confortable
- C'est une solution très liée à Feedbooks, qui est une société commerciale française, soumise aux lois françaises, alors que ELG, par exemple, est un groupe international soumis aux lois canadiennes, et nous publions de nombreux ebooks qui ne sont pas libres de droits en Europe. J'en ai longuement discuté avec Hadrien, et je continue à penser que sur le long terme, cela pourrait poser un problème juridique, étant donné que la différenciation Feedbooks éditeur - Feedbooks plateforme technique de conversion pour ebooks, n'apparaît pas clairement dans les ebooks eux-mêmes.
- Dernier point, également longuement débattu avec Hadrien: Feedbooks a fait le choix, pleinement justifié pour une plateforme en ligne destinée à tous, y compris au débutants, que chaque partie, chaque chapitre, chaque section soient définis manuellement, le contenu étant mis pas copier-coller. Hadrien a beau me dire que c'est rapide, mes tests m'ont montré que cela prend du temps pour les gros livres, et même pour les livres "moyens". Suffisamment de temps pour que ELG n'arrive pas à supporter le format epub pour tous ses livres, vu nos faibles moyens (nous ne sommes que 4 à assumer tout ce qui est technique informatique, dont 2, y compris moi-même, qui s'occupent des conversions).

L'application dont je rêverais pour le format epub (au cas où un programmeur passe par ici...):
Une application un peu sur le modèle de Mobipocket Creator (mais si possible plus ouverte...) où on aurait le choix:
* Soit d'entrer les flux un à un, avec définition manuelle des sections et chapitres, comme pour Feedbooks
* Soit d'entrer un ou plusieurs flux HTML (à charge pour le logiciel de convertir en XHTML), avec la possibilité de définir si les titres de niveau 1 (H1) sont des parties ou des chapitres, si les titres de niveau 2 sont des chapitres, etc et avec la possibilité d'affecter un niveau de titre aux sections. Cette manière de faire de l'import semi-automatique permttrait de gagner un temps fou et de supporter pleinement l'epub.

Last edited by Coolmicro; 01-04-2009 at 04:54 PM.
Coolmicro is offline   Reply With Quote