View Single Post
Old 09-16-2008, 01:48 PM   #1
Hadrien
Feedbooks.com Co-Founder
Hadrien understands the importance of being earnest.Hadrien understands the importance of being earnest.Hadrien understands the importance of being earnest.Hadrien understands the importance of being earnest.Hadrien understands the importance of being earnest.Hadrien understands the importance of being earnest.Hadrien understands the importance of being earnest.Hadrien understands the importance of being earnest.Hadrien understands the importance of being earnest.Hadrien understands the importance of being earnest.Hadrien understands the importance of being earnest.
 
Hadrien's Avatar
 
Posts: 2,265
Karma: 145123
Join Date: Nov 2006
Location: Paris, France
Device: Sony PRS-t-1/350/300/500/505/600/700, Nexus S, iPad
Feedbooks : comment éditer son livre

Donc comme promis, mon explication...

Le principe de l'édition sur Feedbooks en fait est très proche d'un standard comme DTBook: plutôt que de simplement mettre en forme un long flux de texte et de marquer uniquement des informations de mise en page, le principal c'est plutôt la structuration du document.

A l'aide de cette structure, on crée ensuite la table des matières et on traite le document selon un certain nombre de règles. Ainsi pour un chapitre, on va automatiquement le numéroter et sauter une page avant le début du chapitre, mais aussi afficher une véritable en-tête de chapitre dans un format PDF ou ePub.

Quels sont les éléments structurants utilisés par Feedbooks ?

On utilise des éléments similaires à ce qu'on a en DTBook ou encore sur LaTeX à savoir: partie, chapitre, section et texte.

Partie
Une partie peut contenir des chapitres, des sections ou des blocs de texte.
Dans nos 3 formats, la partie se comporte de manière identique: saut de page avant et après, avec un élément en gros et centré.
On s'en sert en général comme de l'élément de plus haut niveau: pour les ouvrages en plusieurs tomes, volumes, parties etc...

Chapitre
Un chapitre peut contenir des sections ou des blocs de texte.
On auto-numérote les chapitres donc quand on génère les livres, il suffit d'effacer le nom si les chapitres sont simplement numérotés.
Pour le PDF et l'ePub on affiche une en-tête, pour le Mobipocket on doit se contenter d'un texte en plus gros et centré en haut de la page.

Section
Element le plus générique: par exemple dans un texte qui a une intro et 20 chapitres, on va utiliser une section pour l'introduction. On ne numérote les sections que si elles sont dans un chapitre, le reste du temps ça fait un saut de page (sauf dans un chapitre) et ça met en plus gras le nom de la section.
On ne peut mettre que du texte pour le moment dans une section, mais à terme je permettrais surement d'inclure des sections dans une section ce qui permettrait de la manière la plus générique possible de représenter n'importe quelle structure.

Bloc de texte
Assez explicite. Saut de page avant le bloc, sauf dans un chapitre ou une section. On s'en sert en dehors d'un chapitre ou d'une section si par exemple on veut mettre une dédicace, ou un élément n'ayant pas de titre et ne devant pas apparaître dans la table des matières.

Pourquoi diviser le texte de la sorte ?

De multiples raisons en fait. Tout d'abord, en ePub on doit forcément travailler avec plusieurs flux, et ça facilite considérablement la division de l'ouvrage. Ensuite cela évite de dévoir numéroter les éléments ou encore les référencer dans une table des matières.
Mais plus généralement: ça a beaucoup plus de sens de manipuler un élément qui est clairement référencé comme un chapitre, et non un bloc de texte avec quelque chose de vaguement plus gras au début.
Ca nous permet d'adapter le template d'un format à l'autre et dans le futur, de permettre à chacun de personnaliser la mise en page. Vous n'aimez pas les en-tête de chapitre ? Très bien, on vous fait à la volée un ouvrage où on affiche que le titre du chapitre...

Même principe dans le texte en lui-même. Une note de bas de page par exemple: au lieu de faire un lien vers un bloc de texte, on marque clairement que c'est une note de bas de page. Comme cela, on traite celle-ci en fonction du format. Vous êtes en PDF ? Alors on fait une vraie note de bas de page. En Mobipocket ? Alors il vous faut un lien.

C'est aussi évolutif contrairement à un fichier qu'on prépare pour soi-même. Un exemple: lors de la sortie du support ePub sur le Sony, je me suis rendu compte que la version mobile de Digital Editions avait besoin d'un affichage différent des chapitres mais aussi des marges de la page. J'ai simplement modifié le template et automatiquement l'ensemble des fichiers ont pris en compte ce nouveau paramètre. Si on manipulait des fichiers crées à la main, il aurait fallu individuellement changer chacun d'entre eux ce qui aurait demandé un temps considérable.

Quelques exemples

Prenons un des textes de Thierry.
Source: http://fr.wikisource.org/wiki/La_Tap...anne_d'Arc
Résultat: http://www.feedbooks.com/book/2914

Ce texte n'utilise pas de partie ou de chapitre mais des "jours". Dans ce cas la, on utilise des éléments très génériques: des sections.
Le texte se constitue donc de 9 sections, chacune avec dedans un bloc de texte.

La majorité des textes n'utilisent que des chapitres et des sections.
Disons j'ai un roman, avec une introduction, un volume de 9 chapitres et un volume de 2 chapitres. Le dernier chapitre est divisé en 2 sections.

La structure sera la suivante:
Introduction -> Section -> Texte
Volume I -> Partie
-9 Chapitres -> 9 Chapitres contenant chacun un bloc de texte
Volume II -> Partie
-Chapitre 1 -> Chapitre -> Texte
-Chapitre 2 -> Chapitre -> 2 Sections avec chacune un texte à l'intérieur

Tout aussi important que la division: mettre les éléments dans le bon conteneur. Par exemple une partie en 9 chapitres. Ce n'est pas une partie PUIS 9 chapitres, mais 9 chapitres DANS une partie.

Domaine public ou votre propre texte ?

Sur Feedbooks on trouve du domaine public: http://www.feedbooks.com/discover
... ou des textes publiés par leur auteur: http://www.feedbooks.com/share

Le petit problème Thierry c'est que tu as envoyé cela dans la partie ou des auteurs comme Irène Delse, Jean-Jacques Nuel ou Markus Leicht se publient.

Ca manque encore d'explications pour une simple raison: je travaille en ce moment même sur ces fonctionnalités pour tout mettre en place et fournir une aide complète.

Si tu veux ajouter un livre du domaine public tu as 2 cas:
  1. l'auteur est déjà en ligne: tu cas sur sa page et tu fais add a book en haut à gauche
  2. sinon tu ajoutes un nouvel auteur: http://www.feedbooks.com/author/add
Avant d'apparaître en ligne pour tout le monde, les textes de cette partie sont validés par un modérateur (pour éviter les problèmes de copyright ou de mise en page).

Sur la partie 2, tout est directement publié, mais c'est destiné aux auteurs souhaitant se publier via Feedbooks: http://www.feedbooks.com/userbook/add

Quels avantages en dehors du multi-format ?

Feedbooks n'est pas uniquement un site web. C'est aussi un site web mobile pour les PDA/smartphone (http://feedbooks.mobi), un guide pour le Kindle (http://www.feedbooks.com/help/kindle#guide) ainsi qu'une API accessible pour l'iPhone (http://www.feedbooks.com/help/iphone) et bien d'autres périphériques mobile dans le futur.

On a aussi des fonctionnalités de recommandation, de similarité entre les livres en fonction des téléchargements, des listes pour les utilisateurs etc... Dans les prochains mois on devrait ajouter ainsi de plus en plus de fonctionnalités enrichissant le côté social de l'expérience.

Sans compter donc sur l'évolution constante de la génération: si un format (ePub par exemple) évolue, on repercute ces évolutions sur l'ensemble des fichiers. Un nouveau standard ? On l'ajoute au niveau de la plateforme et tous les contenus deviennent disponibles dans ce nouveau format.

Voilà pour des premiers éléments d'information, je ferais de toute façon quelque chose de complet une fois que j'aurais terminé d'apporter un certain nombre de fonctionnalités à l'édition afin de la rendre plus puissante et facile à utiliser.
Hadrien is offline   Reply With Quote