View Single Post
Old 05-02-2011, 11:19 AM   #100
roger64
Wizard
roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.roger64 ought to be getting tired of karma fortunes by now.
 
Posts: 1,420
Karma: 846401
Join Date: Jan 2009
Device: KoboGlo
Des petits trucs sur les styles

Curieusement, l'usage des styles est considéré par certaines personnes avec méfiance alors qu’il apporte une extrême souplesse d’emploi et simplifie grandement les tâches de mise en forme du rédacteur. Il faut juste consentir à passer un peu de temps à s’y mettre. Je vais donc essayer de les démystifier.

Combien de styles?

C’est une affaire de goût et de contenu. par exemple, selon que vous ayez ou pas des cadres ou des tableaux qui demandent en général des styles spécifiques. Un texte technique ou un livre d'histoire nécessitent d'ordinaire une mise en page plus complexe qu’une œuvre de fiction.

Si l’on reste dans le domaine de la littérature, je dirais entre dix et quinze: par exemple, mais ça n’a rien d’obligatoire, titre, sous-titre, h1, h2, voire h3, corps de texte, citation, chanson ou poème, contenu de tableau, notes de fin et quelques styles autres adaptés.

Dériver un style.

Vous avez un style de base. Vous voudriez le même avec une ou plusieurs différences. Celles-ci peuvent être très variables et concerner: l'indentation (ou pas), l'alignement (gauche, justifié, centré, droit), le style (gras, italique etc.), la taille, la police etc.

L'erreur à éviter est d'appliquer un formatage manuel.

Voici ce qui est conseillé:
Ouvrez F11 et cliquez sur le bouton «Nouveau style à partir de la sélection».


La fenêtre du nouveau style va s'ouvrir, vous modifiez ce qui vous intéresse et vous sauvegardez sous le nouveau nom que vous donnez à ce style dérivé.
Ensuite seulement, vous appliquerez le nouveau style à ce que vous voulez.

Hiérarchie et style dérivé.

Rappelez-vous qu’il s’agit d’un style dérivé, c’est à dire qu’il dépend hiérarchiquement d’un style parent. Si vous modifiez ce dernier, vous modifierez aussi le (ou les) style dérivé à l’exception de ses différences constitutives:

Exemple; la différence de votre style dérivé est le style italique. Si vous modifiez la police du style de base, celle du style dérivé sera également modifiée mais il conservera le style italique.

Permuter deux styles

Ouvrez le menu Rechercher/remplacer de la façon suivante:


Purger un texte mal ou trop formaté.

Vous n'arrivez à rien de bon avec un texte. Il se passe plein de trucs bizarres. Allez vers le haut de la petite fenêtre «appliquer le style» et choisissez l'option «effacer le formatage». Vous allez revenir au texte standard pour tout le document en perdant le formatage manuel mais en gardant les attributs du style standard (police, alignements etc...).

Vous avez aussi dans le même genre, clic droit à partir du texte puis vous choisissez, l'entrée de menu formatage par défaut pour aboutir au même résultat que ci-dessus.

Ce formatage avec retour à zéro est un peu intimidant à utiliser. Essayez le au moins une fois «à blanc" avec un texte de trois lignes.

Normalement le menu Edition dispose d'une fonction Undo puissante qui vous permet de corriger aisément toute erreur de manipulation éventuelle mais n'abusez pas de ces commandes.

Construire ou modifier un style.



On fait clic droit et on choisit un menu: attention à ce choix.

Il faut choisir le menu «éditer le style du paragraphe». Cela modifiera le style de tous les paragraphes du style en question.
Cet outil extrêmement puissant qui vous permet de modifier finement un style. Il mérite que vous l'examiniez en détail car vous aurez fréquemment l'occasion d'y faire appel et tous les éléments seront pris en compte par W2X à l’exception des lettrines.
Si vous choisissez simplement l'entrée de menu paragraphe, vous ne modifierez que le style de ce paragraphe, ce qui revient à dire que vous créerez un micro-style parasite sans nom.

Parmi les éléments que l’on pense rarement à agréger à un style se trouvent les sauts de page.
Pour les styles majeurs, comme corps de texte, n’oubliez pas de préciser la valeur de l'interligne dans l'onglet Retraits et espacements. Choisissez-le de préférence proportionnel. C'est une fonction puissante et importante pour la lisibilité.

La chasse au saut de paragraphe vide

Le Writer permet d'afficher les caractères non imprimables, parmi eux les sauts de paragraphe.

On a tous tendance, pour ajuster une mise en page à rajouter des sauts -vides- de paragraphe en cliquant sur la touche Enter. C'est le signe de la malédiction du débutant.
Il seront transcrits dans le code de façon disgracieuse.
Comment les éviter?
- en y faisant attention
- en vérifiant l'agencement des marges des styles successifs
- en marquant des sauts de page

Pensez aussi que chaque objet (image, tableau, cadre) peut recevoir des marges via son menu spécifique (menus image, tableau, cadre).
Avec un peu d'habitude, vous verrez qu'on arrive à rendre une copie à peu près propre. La partie la plus délicate à cet égard est souvent l'en-tête du livre.

Last edited by roger64; 05-05-2011 at 10:54 AM.
roger64 is offline   Reply With Quote